« Développement des habiletés motrices fondamentales et stratégies d’apprentissage chez des enfants avec une déficience intellectuelle : Conception et évaluation d’un programme d’activités physiques adaptées intégrant des jeux de réalité virtuelle »

sous la direction de Gilles KERMARREC (directeur) et de Sonia SAHLI-REBAI (co-directrice)
vendredi 27 novembre, à 9h30 à l’Université de Bretagne Occidentale, à la Faculté des Sciences du Sport et de l’Éducation, salle A010

Composition du jury

M. ANDRE AMAEL, Maître de conférences
Université de Rouen – GOURNAY-EN-BRAY
MME HARMA KAHINA, Maître de conférences
UBO BREST – BREST
M. KERMARREC GILLES, Professeur des Universités
Univ. de Bretagne Occidentale – BREST
MME LAFONT LUCILE, Enseignante-Chercheure
3 ter Place de la Victoire – BORDEAUX
M. MIKULOVIC JACQUES, Directeur
Université de Paris Lumières – SAINT-BONNET
MME SAHLI EP. REBAI SONIA, Directeur de Recherche
Université de SFAX – ISSEP –

Résumé

Notre thèse en STAPS met en relation deux objets d’étude : le développement des Habiletés Motrices Fondamentales (HMF), et les Stratégies d’Apprentissage (SA) mobilisées par des enfants avec une Déficience Intellectuelle (EDI). Deux premières études observationnelles ont été menées dans le but de concevoir et valider une grille d’observation des SA mobilisées par des EDI. Une troisième étude qualifiée de recherche-action, a permis de concevoir un programme d’intervention original, alternant des jeux de réalité virtuelle et des jeux moteurs pour favoriser l’apprentissage autorégulé d’HMF chez des EDI. Une quatrième étude  quasi expérimentale a permis l’évaluation des effets de ce programme sur les HMF des EDI, ainsi que sur leurs SA. D’un point de vue empirique, les résultats de notre thèse permettent d’approfondir les connaissances sur les SA des EDI, et sur les conditions à réunir pour favoriser un apprentissage d’HMF dans des programmes d’intervention en Activités Physiques Adaptées (APA). D’un point de vue théorique, deux contributions peuvent être relevées : notre étude des SA conforte l’apport d’une approche socio-constructiviste et située de l’apprentissage autorégulé ; les effets de notre programme d’APA mettent en évidence l’intérêt d’une approche globale et active de l’apprentissage dans les programmes d’APA. D’un point de vue pratique, ces résultats permettent alors de proposer des recommandations pour le développement de programmes d’APA, tout en fournissant aux professionnels comme aux chercheurs un outil validé d’observation des SA chez des EDI.

Mots-clés

Déficience intellectuelle, habileté motrice fondamentale, stratégie d’apprentissage, programme d’intervention