DESCRIPTION / OBJECTIFS DU PROJET

Contexte :

  • Existence de ressources importantes au CREAD sur les processus d’enseignement et d’apprentissage mais peu repérées sur le terrain de l’enseignement supérieur
  • Prise en compte d’une remarque de l’HCERES (précédente visite) sur notre absence de visibilité dans ce champ
  • Souci de positionnement du labo comme interlocuteur scientifique dans nos nouveaux paysages politiques (UNIR et Alliance universitaire de Bretagne)
  • Besoin de se poser pour préciser le positionnement épistémologique et méthodologique du labo par rapport à ce thème
  • Opportunité de contribuer à la formation des nouveaux enseignants-chercheurs et des nouveaux acteurs (ingénieurs pédagogiques, CP)

Objectif du séminaire :

  • Étudier des effets de la digitalisation de la formation dans l’ES (une nouvelle orientation que le contexte actuel nous invite à prendre et qui pourra être réalisé en lien avec PRT4)
  • Échanger sur les approches théoriques et méthodologiques mobilisées dans plusieurs des projets en cours au CREAD
  • Repérer des invariants caractéristiques du positionnement épistémologique et méthodologique du CREAD  (relation avec PRT6)
  • Accompagner le développement professionnel des collègues s’investissant dans ce champ
  • Constituer un réseau pour être en capacité de s’investir dans les projets (existants, nouveaux ou appels à projet)

Calendrier 2021 :

 Mardi 09/03 matin à distance – l’ordre du jour  : 

  • reprise du c-r de la réunion de juin pour choix des orientations données au séminaire 2021
  • info sur le 32è congrès international AIPU 2022 : partage du texte du comité scientifique
  • situation du séminaire dans le PRT1 et en relation avec les PR transversaux en vue de préparation de la visite HCERES du 16/3 
  • accompagnement du travail des doctorants 
  • échanges d’information et questions diverses
Cette réunion se tiendra à distance via Zoom à partir du lien suivant 
 

22/04 matin à distance

20/05 matin à distance 

23/06 journée en présentiel (lieu à fixer)

PARTENARIAT(S)  : Invités : université de Nantes, Centre de Recherche de l’Éducation de Nantes  – Services d’appui à l’enseignement (SUP Rennes2, Maison de la pédagogie du projet DESIR, SIAM Brest…)

 

Étude de quelques transformations (engagement étudiant, pratiques professionnelles enseignantes, collaboration entre acteurs des champs de recherche et de pratique)

Depuis 2017 (date de son ouverture), ce séminaire a cherché ses marques tant d’un point de vue organisationnel que scientifique.

Il a tenté d’articuler ses travaux avec ceux des autres séminaires des laboratoires CREN et CREAD notamment avec le séminaire Approche enactive de l’activité en formation et au travail. Il a tenté de maintenir un lien de travail entre les participants en dépit de la distance géographique (usage de la visioconférence) et de tenir en dialogue les deux composantes (UBO et Rennes2) du laboratoire autour de l’étude du développement professionnel enseignant.

A partir du bilan fait, le séminaire PédagoSup se poursuit cette année en reprenant la plupart des mêmes objectifs affichés :

  • Confronter des modèles d’analyse (à partir des travaux du CREAD et extérieur) de l’activité pédagogique et de ses transformations.
  • Se constituer en réseau pour être en capacité de s’investir dans les projets (existants, nouveaux ou appels à projet)
  • Réfléchir les interactions avec les autres séminaires du laboratoire

Il se propose d’être un des lieux ressources scientifiques privilégiés du Living Lab créé dans le cadre du projet DESIR. Les travaux de cette année porteront plus particulièrement sur les deux objets de transformation étudiés : l’engagement étudiant et les pratiques professionnelles enseignantes. L’étude de la collaboration entre acteurs de la pédagogie de l’enseignement

supérieur (ingénieurs pédagogiques, enseignants-chercheurs) dans une démarche de recherche participative se feront en relation avec le séminaire CAFEC.

En se proposant de documenter les pratiques des acteurs (ingénieurs pédagogiques, CP, formateurs d’adultes, etc.) en charge de la formation (une inscription dans le projet d’usage social du CREAD), le séminaire participe à positionner laboratoire comme interlocuteur scientifique par rapport à la formation des enseignants dans le supérieur (cf. obligation de formation des
nouveaux enseignants-chercheurs depuis septembre 2018). Les travaux du séminaire PédagoSup 2019-20 documenteront tout particulièrement la conception en cours du DU Pédagogie de l’enseignement supérieur.

Au rythme d’une session par trimestre, le séminaire alternera des temps d’étude d’articles, des temps d’analyse basés sur les données empiriques collectées dans le projet DESIR et autres, des temps d’écriture collective en vue de publications et des temps de travail avec des intervenants extérieurs (Mathieu Petit, université de Sherbrooke ; Diane Leduc, UQAM ; Emmanuelle
Annoot (université de Rouen).