Chargement Évènements

Agenda

  • Cet évènement est passé

 Transformations pédagogiques numériques dans l’enseignement supérieur :une approche sociologique critique

 

 

Julie Denouël, Maître de conférences en Sciences de l’Education et de la Formation à l’Université Rennes 2, membre CREAD, soutiendra son Habilitation à Diriger des Recherches : Transformations pédagogiques numériques dans l’enseignement supérieur : une approche sociologique critique, à l’Université Rennes 2 (bat. P, salle des thèses), le 17 mars 2023 à 14h30.

 

[Merci de bien vouloir envoyer un mail à julie.denouel@univ-rennes2.fr si vous souhaitez assister à la soutenance et participer au pot ou si vous souhaitez être informé.e du lien en visio]

 

Garant

Jérôme Eneau, Professeur des Universités en Sciences de l’éducation et de la formation, Université Rennes 2 – CREAD

 

Jury

Christine BARATS, Professeure des Universités, CERLIS – Université Paris 5

Simon COLLIN, Professeur titulaire, CRIFPE – Université du Québec à Montréal (rapporteur)

Jérôme ENEAU, Professeur des Universités, CREAD – Université Rennes 2 (garant)

Cédric FLUCKIGER, Professeur des Universités, CIREL – Université de Lille

Sandrine GARCIA, Professeure des Universités, IREDU – Université de Dijon (rapportrice)

Geneviève LAMEUL, Professeure des Universités, CREAD – Université Rennes 2

 

Composition du dossier d’HDR

volume 1 : note de synthèse

volume 2 :  CV détaillé ; liste bibliographique complète et sélection de publications

 

Résumé de la note de synthèse

La note de synthèse est distribuée en cinq chapitres. Le premier porte un regard réflexif sur le parcours de recherche pluridisciplinaire engagé depuis la thèse et les différentes perspectives au travers desquelles le numérique a été abordé, en objectivant les conditions de production institutionnelles, académiques et épistémiques des différents objets, terrains et voies de problématisation. Les quatre chapitres suivants abordent successivement le positionnement scientifique, le cadre de recherche, l’heuristique des résultats produits et les perspectives ultérieures. Ils précisent et discutent les composantes de l’approche sociologique critique de l’instrumentation de l’action publique à partir de laquelle, actuellement, nous étudions les transformations pédagogiques numériques dans l’enseignement supérieur. Ce cadre paradigmatique, cet appareil épistémo-théorique et ce terrain d’études constituent la base de travail d’un programme de recherche de long terme, visant l’examen comparé des transformations numériques du travail, des métiers et des organisations dans divers champs professionnels de l’enseignement, de la formation et de l’action socioéducative relevant du service public.

 

Au sein de ce programme de recherche, l’enseignement supérieur public s’est révélé un terrain d’études intéressant car, depuis le début des années 2000, il est l’objet de réformes qui affectent en profondeur la gouvernance, le pilotage, l’organisation et le financement des institutions universitaires et, à travers elles, les activités de recherche et de formation académiques. Promues par l’Union européenne et les gouvernements français qui se sont succédé à la tête de l’État durant ces vingt dernières années, ces réformes s’accordent avec des objectifs non seulement de changement mais, plus largement, de reconfiguration du système universitaire en de multiples niveaux, à la fois institutionnel, organisationnel, managérial, économique et professionnel. En regard des travaux qui, dans ce contexte de réforme, ont questionné l’évolution de l’enseignement supérieur sur son volet scientifique, nos recherches sont centrées sur le volet formation/enseignement et examinent la manière dont les politiques et les stratégies de transformation pédagogique numérique (TPN) contribuent également à ces processus de reconfiguration multidimensionnelle du système universitaire et des organisations académiques qui le constituent. Conduite à partir d’enquêtes qualitatives, principalement ethnographiques, qui conjuguent différentes techniques de récolte de données (en ligne et hors ligne), la recherche questionne, de manière croisée, les instruments d’action publique en faveur des TPN (à travers les lois de réforme, plans d’actions stratégiques et mesures incitatives comme les Programmes d’Investissement d’Avenir), les processus de professionnalisation des acteurs et services en charge de leur mise en œuvre (ici, les ingénieurs pédagogiques dans les Services Universitaires d’Appui à la Pédagogie) et les dynamiques de changement instituées en contexte (par l’interdépendance, ici, entre les autorités de tutelle, les directions d’établissement et responsables des stratégies locales de TPN ainsi que les ingénieurs pédagogiques au sein des SUAP).

 

De façon transversale, le programme de recherche qui structure la présente note de synthèse a pour objectif de contribuer à différents questionnements des Sciences de l’Education et de la Formation : l’analyse de l’évolution des systèmes éducatifs, l’analyse de l’évolution des métiers et des professionnels (nouveaux, anciens, émergents) de l’éducation et de la formation, les conséquences engendrées par la diffusion des technologies numériques dans cet ensemble.

Détails

Date :
17 mars 2023
Heure :
14 h 30 min - 17 h 00 min

Lieu

Université Rennes 2

Organisateur

DENOUEL JULIE