Chargement Évènements

Agenda

  • Cet évènement est passé

Le 9 octobre, aura lieu une séance de séminaire croisée entre les séminaires Enfance(s) et sociologie(s) et EDI (PRT3), avec la venue de Marie-Charlotte Allam, docteure en sciences politiques (laboratoire Pacte). Sa conférence portera sur : « Politiques, discours et pratiques autour des pédagogies alternatives en France (années 1960-2005)« .
Vous trouverez le résumé de sa thèse ci-dessous.
Cette séance aura lieu de 9h00 à 11h30 en présentiel, dans la salle I 03. Merci de prévenir de votre venue (limite à 15 personnes du fait des contraintes sanitaires) : ghislain.leroy@univ-rennes2.fr et pierre.perier@univ-rennes2.fr

***

Innover pour réformer l’École ?
Politiques et pratiques d’expérimentation pédagogique dans l’enseignement public français
 
Résumé :
 
Cette thèse porte sur l’histoire des pratiques, des mobilisations collectives et des politiques en faveur de pédagogies qui se revendiquent comme alternatives à l’enseignement public français depuis la fin des années 1960 jusqu’en 2005. Articulant une perspective de sociologie de l’action publique avec la sociologie et l’histoire de l’éducation, elle propose une socio-histoire du militantisme pédagogique en lien avec les transformations contemporaines des politiques scolaires et du système éducatif. La thèse étudie les interactions entre l’institutionnalisation d’une politique d’innovation dans l’Education nationale, les logiques d’appropriation par les enseignants qui l’investissent, et ses effets sur leurs pratiques pédagogiques. L’analyse combine l’ethnographie historique de l’expérience socio-éducative des écoles de la Villeneuve de Grenoble avec l’étude de l’élaboration de la politique nationale d’innovation et d’expérimentation.
La thèse montre que cette dernière introduit des instruments de gouvernement à distance des conduites pédagogiques, et fait reposer la responsabilité du changement éducatif sur les enseignants. Dans les écoles expérimentales de la Villeneuve, ceux-ci interprètent les normes et les instruments de cette politique à travers le prisme de leur politisation ; ils déploient alors différentes stratégies (allant de de la résistance à l’adhésion) en vue de perpétuer leur fonctionnement pédagogique et organisationnel face aux nouvelles contraintes institutionnelles. Ce faisant, cette « mise en administration » réoriente leurs engagements pédagogiques et militants et transforme leurs pratiques éducatives.
Ghislain Leroy
Maître de conférences en sciences de l’éducation
Université Rennes 2 – Laboratoire CREAD
https://perso.univ-rennes2.fr/ghislain.leroy

Responsable du parcours de spécialisation « Education et enseignement » au sein de la licence de sciences de l’éducation (L1-L2-L3)
Responsable du séminaire « Enfance(s) et sociologie(s) » (https://www.cread-bretagne.fr/seminaire/enfances-et-sociologies/)

Détails

Date :
9 Oct
Heure :
9 h 00 min - 11 h 30 min